AccueilAccueil -GalerieFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Annonce: La team Azote est définitivement morte, merci à tout le monde et à bientôt
Liens du forum
Derniers sujets
» Fin de la team Azote !
Lun 14 Sep - 18:05 par Emeric67

» Fullspeed Rocket Cup
Dim 13 Sep - 17:13 par Furax

» Démission Löthör
Lun 7 Sep - 21:30 par Spaiky

» Démission
Lun 7 Sep - 18:21 par JokeR

» [Refusée- Innactif TS] Candidature nathan
Sam 5 Sep - 9:55 par Spaiky

» Bon anniversaire la Azote ! :D
Mer 2 Sep - 13:37 par percipot77

» Le forum va changé un peu
Lun 31 Aoû - 8:08 par themistik

» retour (fucktherules)
Dim 30 Aoû - 10:44 par Löthör

» Absence de 2 semaines
Jeu 27 Aoû - 6:58 par Löthör


Partagez | 
 

 Présentation themistik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
themistik
Membre
Membre

Messages : 236
Réputation : 1
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 19
Localisation : Chez mwa
MessageSujet: Présentation themistik   Dim 11 Mai - 19:09

Bonsoir a tous  Very Happy 

Comme Spaiky m'a torturé à mort pour faire ma présentation ben me voici me voilou  Sad 

Alors je me nomme Pierre, j'ai 16 années de vie derrière moi, actuellement en Bac Pro Branleur (SEN quoi), et je me dirige vers l'EIE afin de m'occuper plus tard de tout ce qui touche PC et programmation Razz 

Bon, je vais donc détailler petit a petit les différents jeux que j'ai joués Razz 

TM :

J'ai commencé il y a bientôt un an, vers Juillet je crois. Au début avec Emeric67 et Joker nous avions monté une Team, la TSG (Team Smiley Gamer) Puis pendant que je me suis barré en Angleterre Joker m'a trompé pour aller chez les Azote, donc en bon mouton que je suis je l'ai suivi.  Razz 
J'adore le FS, mais je n'ai pas de préférence.

League Of Lesglandes :

J'ai commencé a jouer à la sortie de Draaaaaaaaaaaaaaaven 8)donc vers 2012. Une progression qui fut laborieuse avec qui j'ai spam Garen afin de m'acheter Draven car je le trouvais trop swag Cool Ensuite j'ai un peu joué avec lui pour m'arrêter quelques mois plus tard, pour reprendre avec Joker, ensemble, nous avons get level 30 ! Puis vient les rank ou je suis actuellement Carton III.
Je suis adepte du mid et des ADC, mais plus adc qu'autre chose. Cool

Minecraft :

Non de Zeus, on atteint le fin fond de mes souvenirs ! J'avais a peut près 13 ans quand j'ai commencé Minecraft, à la fin de la Beta 1.5_01.  Surprised 
J'ai pas grand chose a dire mais je fait un peu de Redstone (mon niveau s'étant bloqué à la Beta 1.8, j'ai encore les mécaniques d'autrefois) mais j'adore faire du pixel art, c'est ma passion sur Minecraft.  Razz 

Voici mes principaux jeux, mais je joue aussi à Zelda (best série d'aventure ever), Ace attorney (best série tout court), Ghost Trick (best jeu ever), Team Fortress 2 (d'ailleurs Emeric si tu lis ce message gare a ton cul je sais toujours aussi bien jouer Sniper).

Bon, les jeux c'est bon, j'vais passer au reste, mais bon y'a plus grand chose Razz 

Au niveau des Livres j'ai lu toute la saga des Harry Potefleurs, en un mois Very Happy J'ai aussi quelques mangas comme Red Raven ou D Gray-Man.

Sinon je suis aussi monteur de vidéo, j'en fais pas souvent mais je compte bien reprendre quand j'aurais une idée.  Razz 

Vous pouvez me contacter :

Skype : themistik50
LoL : themistik
Steam : themistik

Et ma chaîne YouTeube : https://www.youtube.com/user/TheMISTIK2000

M'voila j'pense que c'est bon, allez à plus dans le bus !  Razz


Dernière édition par TheMistik.Az' le Lun 12 Mai - 17:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Spaiky
Fondateur/Webmaster
Fondateur/Webmaster

Messages : 927
Réputation : 13
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 21
Localisation : Orne (61)
MessageSujet: Re: Présentation themistik   Dim 11 Mai - 19:16

Hahaha nice ! Very Happy
T'en a pas marre d'écrire des pavé ? :3

____________________ Signature ____________________

Attention à ses yeux, ils vont vous hypnotiser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/theburnout61790
avatar
themistik
Membre
Membre

Messages : 236
Réputation : 1
Date d'inscription : 19/10/2013
Age : 19
Localisation : Chez mwa
MessageSujet: Re: Présentation themistik   Dim 11 Mai - 19:22

Non j'aime ça, d'ailleurs, ce que j'aime dans ta réponse, c'est le fait qu'il n'ait pas été créé dans l'optique de recevoir des réponses, ni même dans le but d'obtenir un retour d'intérêt quelconque de la part de n'importe qui. Vois-tu, cette réponse, autrement dit, sujet, a en un sens complètement perdu sa vocation première, à savoir celle de permettre à des personnes la dignité, pourquoi, pourquoi existe-t-il? PEUT-ELLE être fondamentalement inutile? Ne peut-on jamais lui trouver d'utilité? L'utilité de ta réponse repose sur les questionnements qui s'ensuivent. Mais alors, ces questions sont-elles réellement utiles? Si oui, alors ta réponse l'est également, si non, alors, en plus d'être inutile, ta réponse est une perte immense de temps, et donc de potentielle productivité physique ou intellectuelle. Mais bornons-nous pour l'instant à répondre à la première question, qui était, une chose inutile a-t-elle le droit à l'existence? Prenons pour exemple l'Homme, une espèce qui nous est question nous amène à la question ultime qui tourmente les Hommes depuis la première étincelle de vie qui les a amenés à la surface de la Terre: Quel est le sens de la Vie? Depuis toujours, maints philosophes l'ont passé à essayer de trouver son but, et en cela, ne peut-on pas dire qu'ils en ont trouvé un? Le sens d'une chose a-t-il le droit d'être artificiel et individuel ou doit-il être universel? La Vie est éphémère, et nous ne le savons que trop bien. Alors peut-on considérer qu'elle peut avoir un sens si les conséquences de l'atteinte de ce but sont réduites à néant par l'éphéméride de la Vie? Qu'est-ce qu'un sens? Est-ce qu'avoir un sens à un sens? Si la vie n'est que temporaire, alors ne faut-il pas plutôt essayer de vivre heureux jusqu'à sa mort? Ou faut-il plutôt s'efforcer d'accomplir son être et sa destinée? Ta réponse est tellement inutile que je me suis perdu dans un dédale de questions sans, ou au contraire avec trop, de réponses. Cela me laisse sans voix. J'ai perdu le fil de mes pensées, je suis anéanti par l'immensité de l'inutilité de ta réponse et de ton bide. Oui, c'est bien un bide. Crois-tu honnêtement que quelqu'un puisse être assez stupide ou fou pour oser répondre à un topic aussi inutile? Vraiment, les bras m'en tombent. Je vais néanmoins m'efforcer de retrouver mes esprits et de suivre le courant désormais tumultueux de mes pensées épineuses qui poussent telles des ronces sauvages et inhospitalières, auxquelles se frotter ne fait qu'accroître la douleur. Donc, mon objectif premier était de répondre à cette question: A-t-on besoin d'un sens pour exister? En a-t-on le droit si nous n'avons ni but, ni objectif? Cet objectif doit-il être individuel et éphémère, comme certains hommes s'en sont fixés et s'en fixeront encore? Ou doit-il être universel et infini? Un tel objectif existe-t-il? Reprenons notre exemple précédent: l'Homme. Beaucoup d'hommes s'efforcent de vivre une vie heureuse. Est-ce en soi un objectif? Je pense personnellement que la réponse est positive, car être heureux éternellement n'est pas possible si l'on se laisse porter par le cours de la vie, sans réagir. Vivre heureux constitue donc un sens valable à la vie. Mais certains hommes ne recherchent même pas le bonheur. Certains se contentent seulement de végéter, de se laisser vivre, sans volonté, sans ambition... Ces hommes, souvent, sont considérés comme des déchets, comme des parodies d'humains, par les autres. Cela signifierait-il que pour exister, il faut avoir un sens? Ou que l'humain est naturellement dans l'erreur? Peut-être que cela reflète simplement la peur de la différence si célèbre chez les hommes. Peut-on seulement décider de la mort d'autrui? Je pense que oui, si la personne concernée est trop nuisible pour être laissée en vie. Je ne pourrais sans doute jamais répondre à l'ensemble de ces questions, mais j'ai toute ma vie pour y réfléchir. Voici ce que ta réponse m'a inspiré, et c'est pour ça que je l'aime. Je suis intimement convaincu que ces questionnements ne sont pas vains. Ta réponse, pourtant si inutile, m'a donc en réalité beaucoup appart mais ce que j'aime ta réponse, c'est le fait qu'il n'ait pas été créé dans l'optique de recevoir des réponses, ni même dans le but d'obtenir un retour d'intérêt quelconque de la part de n'importe qui. Vois-tu, cette réponse, autrement dit, sujet, a en un sens complètement perdu sa vocation première, à savoir celle de permettre à des personnes le souhaitant de discuter librement et de débattre avec d'autres personnes qui recherchent également cela. Mais pourtant, cette réponse est là, il existe. Pourquoi? Pourquoi cette réponse qui n'en est pourtant même pas un, qui a perdu son sens et sa raison d'être, qui a perdu son but et sa dignité, pourquoi, pourquoi existe-t-il? Comment peut-il exister si son sens n'est plus que néant obscur? Pourtant, il est là, le fait est qu'il subsiste, qu'il persiste à vivre, il vit. Cette constatation est intéressante dans le sens où il nous fait réfléchir au sens de chaque chose, et à la raison d'être de tout objet ou être vivant. Qu'apporte ta réponse au monde, à part du néant? L'existence même de ta réponse ne représente rien. Ta réponse n'est rien, il n'est que chaos froid, désolation transie et vide glacé. Mais il existe. Alors les choses ont-elles besoin d'avoir un but pour exister? Doivent-elles forcément apporter au monde extérieur un élément quelconque afin de revendiquer le droit d'être ou de respirer? Matériellement, la réponse, à la vue de ta réponse, nous apparaît clairement, et elle est négative. Ta réponse n'apporte rien et pourtant il existe. Mais le monde n'est pas que concret et matériel. Qu'en est-il du plan éthique et moral? Une chose devrait-elle être laissée en vie si elle n'apporte rien? Doit-on se débarrasser des fardeaux inutiles? C'est une question qui depuis toujours subsiste dans l'esprit de l'Homme. Et c'est en cela que ta réponse est intéressant, car, tout en n’apportant rien, il nous apporte beaucoup. Et c'est à ce stade-là de la réflexion que l'on est en droit de se poser une autre question, à savoir, une chose PEUT-ELLE être fondamentalement inutile? Ne peut-on jamais lui trouver d'utilité? L'utilité de ta réponse repose sur les questionnements qui s'ensuivent. Mais alors, ces questions sont-elles réellement utiles? Si oui, alors ta réponse l'est également, si non, alors, en plus d'être inutile, ta réponse est une perte immense de temps, et donc de potentielle productivité physique ou intellectuelle. Mais bornons-nous pour l'instant à répondre à la première question, qui était, une chose inutile a-t-elle le droit à l'existence? Prenons pour exemple l'Homme, une espèce qui nous est familière, sans doute. L'Homme, par tous temps, n'a cessé de rechercher le savoir, il l'a cherché, traqué, débusqué tel une proie puis s'en sustente pour en chercher encore plus. Mais cette quête du savoir a-t-elle un sens? Cette question nous amène à la question ultime qui tourmente les Hommes depuis la première étincelle de vie qui les a amenés à la surface de la Terre: Quel est le sens de la Vie? Depuis toujours, maints philosophes l'ont passé à essayer de trouver son but, et en cela, ne peut-on pas dire qu'ils en ont trouvé un? Le sens d'une chose a-t-il le droit d'être artificiel et individuel ou doit-il être universel? La Vie est éphémère, et nous ne le savons que trop bien. Alors peut-on considérer qu'elle peut avoir un sens si les conséquences de l'atteinte de ce but sont réduites à néant par l'éphéméride de la Vie? Qu'est-ce qu'un sens? Est-ce qu'avoir un sens à un sens? Si la vie n'est que temporaire, alors ne faut-il pas plutôt essayer de vivre heureux jusqu'à sa mort? Ou faut-il plutôt s'efforcer d'accomplir son être et sa destinée? Ta réponse est tellement inutile que je me suis perdu dans un dédale de questions sans, ou au contraire avec trop, de réponses. Cela me laisse sans voix. J'ai perdu le fil de mes pensées, je suis anéanti par l'immensité de l'inutilité de ta réponse et de ton bide. Oui, c'est bien un bide. Crois-tu honnêtement que quelqu'un puisse être assez stupide ou fou pour oser répondre à une réponse aussi inutile? Vraiment, les bras m'en tombent. Je vais néanmoins m'efforcer de retrouver mes esprits et de suivre le courant désormais tumultueux de mes pensées épineuses qui poussent telles des ronces sauvages et inhospitalières, auxquelles se frotter ne fait qu'accroître la douleur. Donc, mon objectif premier était de répondre à cette question: A-t-on besoin d'un sens pour exister? En a-t-on le droit si nous n'avons ni but, ni objectif? Cet objectif doit-il être individuel et éphémère, comme certains hommes s'en sont fixés et s'en fixeront encore? Ou doit-il être universel et infini? Un tel objectif existe-t-il? Reprenons notre exemple précédent: l'Homme. Beaucoup d'hommes s'efforcent de vivre une vie heureuse. Est-ce en soi un objectif? Je pense personnellement que la réponse est positive, car être heureux éternellement n'est pas possible si l'on se laisse porter par le cours de la vie, sans réagir. Vivre heureux constitue donc un sens valable à la vie. Mais certains hommes ne recherchent même pas le bonheur. Certains se contentent seulement de végéter, de se laisser vivre, sans volonté, sans ambition... Ces hommes, souvent, sont considérés comme des déchets, comme des parodies d'humains, par les autres. Cela signifierait-il que pour exister, il faut avoir un sens? Ou que l'humain est naturellement dans l'erreur? Peut-être que cela reflète simplement la peur de la différence si célèbre chez les hommes. Peut-on seulement décider de la mort d'autrui? Je pense que oui, si la personne concernée est trop nuisible pour être laissée en vie. Quoi qu’il en soit, ce que j'aime dans ton topic, c'est le fait qu'il n'ait pas été créé dans l'optique de recevoir des réponses, ni même dans le but d'obtenir un retour d'intérêt quelconque de la part de n'importe qui. Vois-tu, cette réponse, autrement dit, sujet, a en un sens complètement perdu sa vocation première, à savoir celle de permettre à des personnes la dignité, pourquoi, pourquoi existe-t-il? PEUT-ELLE être fondamentalement inutile? Ne peut-on jamais lui trouver d'utilité? L'utilité de ta réponse repose sur les questionnements qui s'ensuivent. Mais alors, ces questions sont-elles réellement utiles? Si oui, alors ta réponse l'est également, si non, alors, en plus d'être inutile, ta réponse est une perte immense de temps, et donc de potentielle productivité physique ou intellectuelle. Mais bornons-nous pour l'instant à répondre à la première question, qui était, une chose inutile a-t-elle le droit à l'existence? Prenons pour exemple l'Homme, une espèce qui nous est question nous amène à la question ultime qui tourmente les Hommes depuis la première étincelle de vie qui les a amenés à la surface de la Terre: Quel est le sens de la Vie? Depuis toujours, maints philosophes l'ont passé à essayer de trouver son but, et en cela, ne peut-on pas dire qu'ils en ont trouvé un? Le sens d'une chose a-t-il le droit d'être artificiel et individuel ou doit-il être universel? La Vie est éphémère, et nous ne le savons que trop bien. Alors peut-on considérer qu'elle peut avoir un sens si les conséquences de l'atteinte de ce but sont réduites à néant par l'éphéméride de la Vie? Qu'est-ce qu'un sens? Est-ce qu'avoir un sens à un sens? Si la vie n'est que temporaire, alors ne faut-il pas plutôt essayer de vivre heureux jusqu'à sa mort? Ou faut-il plutôt s'efforcer d'accomplir son être et sa destinée? Ta réponse est tellement inutile que je me suis perdu dans un dédale de questions sans, ou au contraire avec trop, de réponses. Cela me laisse sans voix. J'ai perdu le fil de mes pensées, je suis anéanti par l'immensité de l'inutilité de ta réponse et de ton bide. Oui, c'est bien un bide. Crois-tu honnêtement que quelqu'un puisse être assez stupide ou fou pour oser répondre à une réponse aussi inutile? Vraiment, les bras m'en tombent. Je vais néanmoins m'efforcer de retrouver mes esprits et de suivre le courant désormais tumultueux de mes pensées épineuses qui poussent telles des ronces sauvages et inhospitalières, auxquelles se frotter ne fait qu'accroître la douleur. Donc, mon objectif premier était de répondre à cette question: A-t-on besoin d'un sens pour exister? En a-t-on le droit si nous n'avons ni but, ni objectif? Cet objectif doit-il être individuel et éphémère, comme certains hommes s'en sont fixés et s'en fixeront encore? Ou doit-il être universel et infini? Un tel objectif existe-t-il? Reprenons notre exemple précédent: l'Homme. Beaucoup d'hommes s'efforcent de vivre une vie heureuse. Est-ce en soi un objectif? Je pense personnellement que la réponse est positive, car être heureux éternellement n'est pas possible si l'on se laisse porter par le cours de la vie, sans réagir. Vivre heureux constitue donc un sens valable à la vie. Mais certains hommes ne recherchent même pas le bonheur. Certains se contentent seulement de végéter, de se laisser vivre, sans volonté, sans ambition... Ces hommes, souvent, sont considérés comme des déchets, comme des parodies d'humains, par les autres. Cela signifierait-il que pour exister, il faut avoir un sens? Ou que l'humain est naturellement dans l'erreur? Peut-être que cela reflète simplement la peur de la différence si célèbre chez les hommes. Peut-on seulement décider de la mort d'autrui? Je pense que oui, si la personne concernée est trop nuisible pour être laissée en vie. Je ne pourrais sans doute jamais répondre à l'ensemble de ces questions, mais j'ai toute ma vie pour y réfléchir. Voici ce que ta réponse m'a inspiré, et c'est pour ça que je l'aime. Je suis intimement convaincu que ces questionnements ne sont pas vains. Ta réponse, pourtant si inutile, m'a donc en réalité beaucoup appart mais ce que j'aime ta réponse, c'est le fait qu'il n'ait pas été créé dans l'optique de recevoir des réponses, ni même dans le but d'obtenir un retour d'intérêt quelconque de la part de n'importe qui. Vois-tu, cette réponse, autrement dit, sujet, a en un sens complètement perdu sa vocation première, à savoir celle de permettre à des personnes le souhaitant de discuter librement et de débattre avec d'autres personnes qui recherchent également cela. Mais pourtant, cette réponse est là, il existe. Pourquoi? Pourquoi cette réponse qui n'en est pourtant même pas un, qui a perdu son sens et sa raison d'être, qui a perdu son but et sa dignité, pourquoi, pourquoi existe-t-il? Comment peut-il exister si son sens n'est plus que néant obscur? Pourtant, il est là, le fait est qu'il subsiste, qu'il persiste à vivre, il vit. Cette constatation est intéressante dans le sens où il nous fait réfléchir au sens de chaque chose, et à la raison d'être de tout objet ou être vivant. Qu'apporte ta réponse au monde, à part du néant? L'existence même de ta réponse ne représente rien. Ta réponse n'est rien, il n'est que chaos froid, désolation transie et vide glacé. Mais il existe. Alors les choses ont-elles besoin d'avoir un but pour exister? Doivent-elles forcément apporter au monde extérieur un élément quelconque afin de revendiquer le droit d'être ou de respirer? Matériellement, la réponse, à la vue de ta réponse, nous apparaît clairement, et elle est négative. Ta réponse n'apporte rien et pourtant il existe. Mais le monde n'est pas que concret et matériel. Qu'en est-il du plan éthique et moral? Une chose devrait-elle être laissée en vie si elle n'apporte rien? Doit-on se débarrasser des fardeaux inutiles? C'est une question qui depuis toujours subsiste dans l'esprit de l'Homme. Et c'est en cela que ta réponse est intéressant, car, tout en n’apportant rien, il nous apporte beaucoup. Et c'est à ce stade-là de la réflexion que l'on est en droit de se poser une autre question, à savoir, une chose PEUT-ELLE être fondamentalement inutile? Ne peut-on jamais lui trouver d'utilité? L'utilité de ta réponse repose sur les questionnements qui s'ensuivent. Mais alors, ces questions sont-elles réellement utiles? Si oui, alors ta réponse l'est également, si non, alors, en plus d'être inutile, ta réponse est une perte immense de temps, et donc de potentielle productivité physique ou intellectuelle. Mais bornons-nous pour l'instant à répondre à la première question, qui était, une chose inutile a-t-elle le droit à l'existence? Prenons pour exemple l'Homme, une espèce qui nous est familière, sans doute. L'Homme, par tous temps, n'a cessé de rechercher le savoir, il l'a cherché, traqué, débusqué tel une proie puis s'en sustente pour en chercher encore plus. Mais cette quête du savoir a-t-elle un sens? Cette question nous amène à la question ultime qui tourmente les Hommes depuis la première étincelle de vie qui les a amenés à la surface de la Terre: Quel est le sens de la Vie? Depuis toujours, maints philosophes l'ont passé à essayer de trouver son but, et en cela, ne peut-on pas dire qu'ils en ont trouvé un? Le sens d'une chose a-t-il le droit d'être artificiel et individuel ou doit-il être universel? La Vie est éphémère, et nous ne le savons que trop bien. Alors peut-on considérer qu'elle peut avoir un sens si les conséquences de l'atteinte de ce but sont réduites à néant par l'éphéméride de la Vie? Qu'est-ce qu'un sens? Est-ce qu'avoir un sens à un sens? Si la vie n'est que temporaire, alors ne faut-il pas plutôt essayer de vivre heureux jusqu'à sa mort? Ou faut-il plutôt s'efforcer d'accomplir son être et sa destinée? Ta réponse est tellement inutile que je me suis perdu dans un dédale de questions sans, ou au contraire avec trop, de réponses. Cela me laisse sans voix. J'ai perdu le fil de mes pensées, je suis anéanti par l'immensité de l'inutilité de ton topic et de ton bide. Oui, c'est bien un bide. Crois-tu honnêtement que quelqu'un puisse être assez stupide ou fou pour oser répondre à une réponse aussi inutile? Vraiment, les bras m'en tombent. Je vais néanmoins m'efforcer de retrouver mes esprits et de suivre le courant désormais tumultueux de mes pensées épineuses qui poussent telles des ronces sauvages et inhospitalières, auxquelles se frotter ne fait qu'accroître la douleur. Donc, mon objectif premier était de répondre à cette question: A-t-on besoin d'un sens pour exister? En a-t-on le droit si nous n'avons ni but, ni objectif? Cet objectif doit-il être individuel et éphémère, comme certains hommes s'en sont fixés et s'en fixeront encore? Ou doit-il être universel et infini? Un tel objectif existe-t-il? Reprenons notre exemple précédent: l'Homme. Beaucoup d'hommes s'efforcent de vivre une vie heureuse. Est-ce en soi un objectif? Je pense personnellement que la réponse est positive, car être heureux éternellement n'est pas possible si l'on se laisse porter par le cours de la vie, sans réagir. Vivre heureux constitue donc un sens valable à la vie. Mais certains hommes ne recherchent même pas le bonheur. Certains se contentent seulement de végéter, de se laisser vivre, sans volonté, sans ambition... Ces hommes, souvent, sont considérés comme des déchets, comme des parodies d'humains, par les autres. Cela signifierait-il que pour exister, il faut avoir un sens? Ou que l'humain est naturellement dans l'erreur? Peut-être que cela reflète simplement la peur de la différence si célèbre chez les hommes. Peut-on seulement décider de la mort d'autrui? Je pense que oui, si la personne concernée est trop nuisible pour être laissée en vie. Seulement, le fait qu’elle soit encore en vie peut poser contre toute attente à d’autres péripéties tumultueuses, il est donc logique de la supprimer, comme ta réponse. Mais je m’égare, la base même de cette réponse était de déterminer si ce dernier est utile, et donc je vais répondre à la question. Oui, il est inutile, si inutile que si tu n’avais point décidé de créer cette réponse, personne ne l’aurait remarqué. En même temps cela est logique au vu que tu n’aurais rien créé, personne n’aurait remarqué son existence, mais quoi qu’il en soit, ce que j’aime dans ta réponse, c’est qu’il soit aussi inutile que j’ai posté dessus ce petit message pour t’y prendre à deux fois lors de la création d’une réponse. Merci beaucoup de rien un peu pas trop de m’avoir lu. Et merci d’avoir pris le temps de lire ce message quelque peu petit quand même pour expliquer l’inutilité de ta réponse. Merci beaucoup de rien un peu pas trop de m’avoir lu encore une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Spaiky
Fondateur/Webmaster
Fondateur/Webmaster

Messages : 927
Réputation : 13
Date d'inscription : 22/07/2013
Age : 21
Localisation : Orne (61)
MessageSujet: Re: Présentation themistik   Dim 11 Mai - 19:23

OMG, j'ai rien lu mais ok sa c'est un pavé xDDDD

____________________ Signature ____________________

Attention à ses yeux, ils vont vous hypnotiser !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/user/theburnout61790

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Présentation themistik   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation themistik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Présentation de certaines personnes !
» Présentation de la guilde sur JoL.
» Message de présentation & de recrutement
» [Blog] Présentation de Ackross (perso R.P.G)
» Présentation des perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Présentations-